Un élu condamné - Désordre à l’Ordre
Brève

Un élu condamnéDésordre à l’Ordre

11.12.2014

UN CONSEILLER ordinal serait dans le viseur de la justice. Condamné en première instance, celui-ci a fait appel de cette décision. Même si les faits reprochés à l’élu sont antérieurs à son élection et sont totalement étrangers aux activités de l’Ordre des pharmaciens, l’affaire n’est pas du goût de l’instance. Tout en rappelant que « la présomption d’innocence, en pareil cas, bénéficie toujours à la personne concernée », l’Ordre considère en effet « qu’une condamnation pénale, quand bien...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires