Pour limiter les antibiotiques - 20 % des éleveurs utilisent des médecines alternatives
Brève

Pour limiter les antibiotiques20 % des éleveurs utilisent des médecines alternatives

25.09.2014
  • 20 % des éleveurs utilisent des médecines alternatives - 1

PRÈS DE 20 % des éleveurs bretons utilisent des médecines alternatives comme l’homéopathie ou l’aromathérapie pour soigner leurs animaux. C’est ce que révèle une étude menée fin 2013 auprès de 400 éleveurs de Bretagne, par le Groupement de défense sanitaire (GDS) des Côtes d’Armor. Le GDS indique que ce résultat est bien supérieur à ce qu’il estimait, notamment chez les éleveurs bio. En pratique, les éleveurs privilégient d’abord les méthodes naturelles avant de se tourner vers les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires