Baisses de prix : de lourdes conséquences sur le réseau
Brève

Baisses de prix : de lourdes conséquences sur le réseau

04.10.2013

Contrairement à la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’Union des syndicats de pharmaciens d’officines (USPO), ainsi que l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), ont assisté au comité de suivi des génériques qui s’est tenu hier matin. « Nos objectifs étaient de tout faire pour empêcher des TFR systématiques pour toutes les molécules substituées de plus de 5 ans même si les taux de substitution dépassaient les 85 %, estime le président de l’USPO, Gilles Bonnefond. Nous avons pu également défendre les pharmaciens face aux demandes des industriels pour éviter que, dans le cadre des 960 millions d’euros d’économies prévus par le PLFSS 2014, la contribution de l’officine soit plus élevée. » La FSPF avait pour sa part appelé à boycotter cette réunion car, pour elle, siéger revenait à acter les baisses de prix massives sur les génériques. Des baisses qui, selon le syndicat, vont entraîner une perte de marge pour l’officine d’au moins 300 millions d’euros.

De son côté, le GEMME estime qu’il s’agit là d’une situation insupportable pour les laboratoires de médicaments génériques qui risque d’altérer la continuité des approvisionnements et la sécurité sanitaire sur le territoire. « L’effort économique exagéré demandé aux médicaments génériques ne manquerait pas de fragiliser le réseau des 22 000 officines, au maintien desquelles l’industrie du médicament générique participe largement », indique le GEMME.

Quotipharm.com, le 04/10/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.