Recul confirmé du marché officinal du médicament en 2012
Brève

Recul confirmé du marché officinal du médicament en 2012

10.07.2013

Recul du marché en valeur (-1,5 %), affectant particulièrement l’officine (-2,8 %) : le dernier rapport d’analyse des ventes de médicaments de l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) confirme la tendance. Il est réalisé chaque année à partir des données exhaustives transmises par les laboratoires. Ces données font apparaître pour 2012 un arrêt de la croissance en valeur du marché pharmaceutique national, qui représente environ 27,2 milliards d’euros (21,1 milliards d’euros de ventes destinées aux officines et environ 6,1 milliards d’euros de ventes aux hôpitaux). Ce marché subit un recul global de -1,5 %, mais il n’a pas la même évolution en ville ou à l’hôpital : les ventes réalisées en officines ont reculé de 2,8 %, tandis que celles destinées aux établissements hospitaliers ont progressé de + 3 % en valeur. Le marché des génériques, en recul en 2011, a quant à lui progressé en 2012. Il représente désormais 14 % du marché en valeur (10,9 % en 2011) et plus de 26 % en volume (23 % en 2011). Parmi les grandes tendances de 2012, on note que : 2 800 substances actives sont disponibles en France, correspondant à 11 000 médicaments différents ; les formes orales sèches représentent toujours plus des deux tiers du marché de ville, alors qu’à l’hôpital la première place est tenue par les médicaments injectables ; la substance active la plus vendue en ville (en chiffre d’affaires ou en nombre de boîtes) reste le paracétamol. Les spécialités soumises à prescription obligatoire représentent plus de 81 % du chiffre d’affaires et 53 % des volumes. Quant au marché des spécialités non remboursables, il progresse et représente 9 % des ventes en valeur et 15 % en volume. Enfin, la consommation de médicaments en France reste importante et on estime que, en 2012 comme en 2011, chaque habitant a consommé en moyenne 48 boîtes de médicaments.

Ce rapport 2012 d’analyse des ventes de médicaments en France est disponible sur le site internet de l’ANSM

Quotipharm.com, le 10/07/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires