L’ANSM autorise l’arrêt des vérifications des lots de Furosémide Teva 40 mg
Brève

L’ANSM autorise l’arrêt des vérifications des lots de Furosémide Teva 40 mg

02.07.2013

Tandis que le parquet de Paris a classé sans suite l’enquête préliminaire sur l’affaire du Furosémide Teva 40 mg, l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) vient de notifier aux laboratoires Teva qu’il n’y avait plus lieu de poursuivre l’ouverture systématique pour vérification des lots suspectés depuis l’alerte du 7 juin dernier. Plus de 12 000 boîtes ont au total été ouvertes devant huissier, soit plus de 24 000 blisters contenant quelque 36 000 comprimés. L’ensemble de ces opérations n’a pas permis de trouver d’autre comprimé de zopiclone que ceux qui avaient motivé l’alerte par le pharmacien de Saint-Malo. Le laboratoire attend désormais de l’ANSM l’autorisation de remise sur le marché de sa spécialité.

Quotipharm.com, le 02/07/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires