Contraception d’urgence - Améliorer l’information
Brève

Contraception d’urgenceAméliorer l’information

06.05.2013

EN FRANCE, trois femmes sur quatre disposent d’une contraception. Pourtant, les échecs contraceptifs restent fréquents : une grossesse sur trois est non prévue et la moitié aboutit à une interruption volontaire de grossesse (IVG). Dans ce contexte, la Haute Autorité de santé (HAS) a évalué l’efficacité d’une prescription à l’avance de la contraception d’urgence, telle qu’envisagée par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Résultat : « Il n’y a pas de preuve de l’efficacité d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires