OTC sur Internet : le Conseil d’État suspend la restriction des ventes
Brève

OTC sur Internet : le Conseil d’État suspend la restriction des ventes

15.02.2013

La restriction de la vente sur Internet aux seuls médicaments en libre accès, dits de médication officinale, a été suspendue par le Conseil d’État, une décision ouvrant le commerce en ligne à tous les médicaments OTC. Le Conseil d’État, qui statuait en référé sur demande d’un pharmacien, Philippe Lailler, ayant ouvert une pharmacie en ligne à Caen, estime qu’il y a un « doute sérieux » sur la légalité de l’article L. 5125-34 du code de santé publique vis-à-vis du droit européen. Cette nouvelle disposition, introduite en décembre 2012 et qui devait s’appliquer au 1er mars 2013, exclut en effet de la vente en ligne des médicaments de type OTC pour lesquels une prescription n’est pas obligatoire et qui sont donc en vente libre en pharmacie. L’application de ces restrictions à la vente en ligne « serait de nature à porter un préjudice grave et immédiat » au pharmacien qui a déposé la demande de suspension en référé, estime le Conseil d’État, ce pharmacien ayant en effet embauché « plusieurs préparateurs en pharmacie pour faire face » à l’essor de son activité sur Internet, explique la juridiction.

Quotipharm.com, le 15/02/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires