Les pharmaciens vétérinaires lancent une pétition en ligne
Brève

Les pharmaciens vétérinaires lancent une pétition en ligne

13.02.2013

Les pharmaciens spécialisés dans le médicament vétérinaire, actuellement ciblés par des inspections à répétition, en appellent aujourd’hui aux propriétaires d’animaux pour défendre leur cause (voir le « Quotidien » du lundi 11 février). En mettant en ligne la pétition « Non au monopole des médicaments par les vétérinaires », ils comptent bien ne pas se laisser déposséder sans réagir de leur compétence en santé animale. Sur le site internet avaaz.org (pétitions citoyennes), l’UNPVO (Union nationale pour la pharmacie vétérinaire d’officine) vient ainsi de mettre en ligne une pétition qui développe l’argumentaire suivant : « Vous êtes propriétaires d’animaux. Vous faites appel au vétérinaire pour le diagnostic et dans 78 % des cas il vous vend le médicament qu’il prescrit. Le plus souvent vous n’osez pas contester l’atteinte à votre libre choix ou vous ne connaissez pas d’autre alternative. Paradoxalement les compétences et la proximité des pharmaciens ne sont pas utilisées (5 % des cas). Les prix des médicaments sont libres, mais sans concurrence ils ne risquent pas de baisser ! Pourquoi une telle situation ? (...) Si vous trouvez cette situation choquante, si votre prescripteur refuse de vous remettre une ordonnance ou exige que vous achetiez auprès de lui les médicaments qu’il prescrit, (...) signez cette pétition pour que la loi soit respectée et qu’une ordonnance vous soit systématiquement remise. »

Par cette démarche, l’UNPVO souhaite militer pour le rétablissement d’une concurrence équilibrée sur le prix du médicament vétérinaire, et veut conforter le droit, pour les propriétaires d’animaux, de s’adresser à un professionnel de la dispensation (N.D.L.R., le pharmacien) pour garantir la traçabilité des médicaments achetés.

Quotipharm.com, le 13/02/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires