Gélules minceur - Un pharmacien condamné pour homicide involontaire
Brève

Gélules minceurUn pharmacien condamné pour homicide involontaire

07.02.2013

UN PHARMACIEN a été condamné jeudi dernier à deux ans de prison avec sursis pour homicide involontaire dans l’affaire dite des gélules minceur, qui avait entraîné la mort d’une patiente en 2006 et l’intoxication de plusieurs autres. En avril 2006, les autorités sanitaires avaient signalé plusieurs cas d’intoxications à la suite de la prise de gélules destinées à soigner des insuffisances de la thyroïde. Celles-ci étaient parfois prescrites comme amincissants ou produits coupe-faim. Une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires