Médicament : le LEEM veut « sortir de l’ère du soupçon »
Brève

Médicament : le LEEM veut « sortir de l’ère du soupçon »

31.01.2013

Reconquérir la confiance dans le médicament : tel est l’objectif du nouveau président du LEEM (Les entreprises du médicament), Hervé Gisserot*. Confronté à une nouvelle crise sanitaire portant sur les pilules contraceptives de 3e et 4e générations, le LEEM rappelle que « nos médicaments sont des produits actifs qui, à ce titre, sont aussi susceptibles de présenter des effets secondaires plus ou moins graves ». L’annonce, il y a quelques jours dans la presse, que la pilule Diane 35 serait à l’origine du décès de quatre utilisatrices fait réagir Hervé Gisserot. « Si c’était ma fille qui était dans cette statistique, je ne pourrais vous tenir ce discours, mais je regrette de ne pas avoir entendu de mise en perspective. Ce drame est inacceptable pour les familles mais il est de notre responsabilité d’éviter le grand déballage avec la perte de tout sens rationnel. » Le mot d’ordre est donc de travailler pour « sortir de l’ère du soupçon », grâce à des structures de pharmacovigilance améliorée. Le LEEM souligne : « La confiance ne se décrète pas, elle se mérite. » C’est pourquoi il en appelle à l’ouverture et au partage des bases de données publiques de santé, à l’amélioration de la formation continue des médecins sur le médicament, au renforcement de l’information patient et à une évolution dans le dialogue avec les pouvoirs publics.

*P-DG de GSK France depuis 2008, senior vice-président de GSK en charge d’une zone européenne depuis septembre dernier, et président du LIR (Laboratoires internationaux de recherche).
Quotipharm.com, le 31/01/2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.