Génériques : de nouvelles armes pour redonner confiance
Brève

Génériques : de nouvelles armes pour redonner confiance

25.09.2012

La mise en place du dispositif tiers payant contre génériques a donné un nouveau souffle à la substitution. Mais ce dispositif « ne recrée pas la confiance dans ces médicaments », lance Pascal Brière, président du GEMME, à l’occasion de la 2e conférence annuelle de l’association qui réunit la plupart des fabricants de génériques. Pour lui, il augmente même l’inquiétude des patients et cristallise la méfiance des médecins. « C’est un très bon dispositif, souligne toutefois Pascal Brière, mais il faut lui associer une grande campagne de communication. » La députée socialiste et présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, Catherine Lemorton, estime, pour sa part, que, au-delà d’une campagne d’information des patients, la poursuite du développement des génériques passe par la formation de tous les professionnels de santé à la prescription en DCI. Elle annonce que le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) devrait permettre un élargissement du répertoire et offrir aux pharmaciens la possibilité de pouvoir substituer davantage dès l’initiation des traitements. De son côté, le Pr Dominique Maraninchi indique que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qu’il dirige, prépare un rapport de synthèse sur les génériques et des communications ciblées par pathologies et par médicaments.

Quotipharm.com, le 25/09/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires