Procès Mediator : Marisol Touraine espère une issue rapide et juste
Brève

Procès Mediator : Marisol Touraine espère une issue rapide et juste

24.08.2012

La Cour de cassation a décidé ce jour de ne pas transmettre au Conseil constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité soulevée par les laboratoires Servier et Biopharma (la société qui commercialisait le Médiator).

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, prend acte de cette décision qui entraîne la reprise du procès du Médiator devant le Tribunal de Nanterre. La Ministre suivra avec attention les différentes procédures engagées, et espère qu’elles aboutiront à une issue rapide et équitable, notamment une indemnisation juste, pour les victimes du Mediator.

Marisol Touraine rappelle que parallèlement aux procédures de justice en cours, un fonds d’indemnisation des victimes du Médiator a été mis en place par l’Office national d’Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes et des Infections Nosocomiales (ONIAM), sous la tutelle du Ministère de la Santé. La procédure amiable et gratuite devant cette instance a déjà permis le dépôt de 7 000 dossiers.

Quotipharm.com, le 24/08/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.