Naissance annoncée du leader mondial de la distribution pharmaceutique
Brève

Naissance annoncée du leader mondial de la distribution pharmaceutique

21.06.2012

La dernière grande fusion pharmaceutique remonte à 2009, lorsque le laboratoire leader mondial Pfizer a avalé le numéro 9, Wyeth. Dans un contexte économique contraint, un nouveau mariage de cette taille est surprenant. C’est pourtant ce que viennent d’annoncer conjointement Walgreens et Alliance Boots. En effet, la première chaîne américaine de pharmacies (7 890 officines) doit investir 6,7 milliards de dollars – 4 milliards en numéraire et 83,4 millions d’actions – au capital d’Alliance Boots. Cela lui permettra de contrôler en retour 45 % de son capital, à condition d’obtenir l’accord des autorités de régulation des États-Unis et d’Allemagne, qui devrait intervenir d’ici au 1er septembre. Par la suite, Walgreens disposera d’une option de contrôle totale en acquérant les 55 % restants du capital d’Alliance Boots, dans trois ans. Cette 2e étape est évaluée à 9,5 milliards de dollars. Le nouveau géant mondial compterait alors 11 000 établissements répartis dans 12 pays, avec 370 centres de distribution desservant plus de 170 000 pharmaciens, médecins, centres sanitaires et hôpitaux dans 21 pays, grâce à un effectif de 360 000 salariés, pour un chiffre d’affaires annuel de plus de 100 milliards de dollars. Le président exécutif, Stefano Pessina, qui a fait du petit grossiste Alliance des années 1970 le leader européen de la diffusion de produits de santé aujourd’hui, deviendrait à terme le premier actionnaire (20 % du capital) de la nouvelle entité.

Quotipharm.com, le 21/06/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires