L’Académie de médecine souhaite un « Grenelle du tabac »
Brève

L’Académie de médecine souhaite un « Grenelle du tabac »

31.05.2012

L’Académie nationale de médecine se dit prête à participer à un « Grenelle du tabac », si les pouvoirs publics l’organisent, tout en réclamant une fois de plus une augmentation des taxes sur le tabac, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac. Selon elle, « dix années ont été perdues faute d’augmentation des taxes ».

Or, souligne cette instance, « la Banque Mondiale a démontré depuis longtemps qu’une augmentation de 10 % des prix est suivie d’une baisse des ventes de 4 % en population générale et de 8 % chez les jeunes ». Avec 30 % de fumeurs, la France est loin des 20 % dénombrés par l’OMS en Europe, des 22 % en Suisse ou des 16 % en Suède, déplore l’académie. De plus, « la France est le pays d’Europe avec la plus forte proportion de femmes enceintes fumeuses (2 fois plus qu’en Allemagne et 4 fois plus qu’en Suède) et la lanterne rouge européenne pour la santé et la mortalité périnatale de la mère et de l’enfant ». Considérant que la lutte contre le tabagisme, véritable fléau sanitaire, dépend essentiellement de mesures financières et de décisions politiques, l’académie se dit donc « prête à participer à un Grenelle du tabac si les pouvoirs publics l’organisent ».

Le tabac provoque chaque année en France 73 000 décès, dont la moitié par cancers.

Quotipharm.com, le 31/05/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires