Traitement de l’alcoolisme : l’AFSSAPS autorise l’usage du baclofène
Brève

Traitement de l’alcoolisme : l’AFSSAPS autorise l’usage du baclofène

25.04.2012

L’Agence du médicament admet désormais l’usage du baclofène, au cas par cas, dans le traitement de l’alcoolo-dépendance. « Si l’efficacité du baclofène dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance n’est pas encore démontrée à ce jour, de nouvelles données observationnelles montrent des bénéfices cliniques chez certains patients », reconnaît l’AFSSAPS. Elle note que les données de pharmacovigilance portant sur cette utilisation hors AMM « sont très limitées mais ne remettent pas en cause la poursuite de ce type de traitement ». Cependant, elle recommande le recours du baclofène « au cas par cas et avec une adaptation posologique individuelle afin de garantir dans le temps la dose utile pour chaque patient ». Elle préconise également que la prise en charge soit effectuée « par des médecins expérimentés dans le suivi de ce type de patients dépendants ». L’Agence rappelle enfin qu’elle a autorisé en avril 2012 le lancement d’un essai clinique contrôlé, chez des patients présentant une consommation d’alcool à haut risque. Ils seront suivis pendant un an minimum. L’Agence actualisera ces recommandations dans un délai de 6 mois.

QUOTIPHARM.COM, LE 25/04/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires