Vague de braquage d’officines au Canada après le retrait d’un antalgique
Brève

Vague de braquage d’officines au Canada après le retrait d’un antalgique

20.04.2012

L’arrêt de la production d’un antalgique au Canada a fait exploser le nombre de braquages de pharmacies par des toxicomanes et des trafiquants à la recherche des dernières doses en stock. L’entreprise pharmaceutique Purdue Pharma avait annoncé, en novembre dernier, l’arrêt, en mars 2012, de la production au Canada de l’OxyContin, un médicament vendu uniquement sur ordonnance, et destiné à soulager des douleurs vives. Sniffé ou injecté, il provoque une euphorie immédiate. L’OxyContin a été remplacé par un nouveau médicament, l’OxyNeo, plus difficile à injecter pour les toxicomanes. Depuis l’annonce, trafiquants de drogue et toxicomanes multiplient les attaques à main armée dans les pharmacies, ou se tournent vers des substances de remplacement, parfois mortelles. Dans la capitale fédérale, Ottawa, 38 attaques de pharmacies ont été recensées depuis le début de l’année, soit environ le même nombre que pour l’ensemble de 2011. Cette forte hausse s’explique en partie par la diminution des stocks d’OxyContin doublée du maintien de la demande pour ce produit, selon la police municipale. Bien que l’OxyContin ne soit plus prescrit par les médecins, certaines pharmacies en ont encore des petites quantités dans leurs stocks. Les cliniques de désintoxication ont aussi été débordées par le nombre croissant de demandes d’admission, certains drogués considérant l’interdiction de l’OxyContin comme l’occasion de se débarrasser de leur addiction.

Quotipharm.com, le 20/04/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.