Suivi des patients sous AVK : la CSMF réclame un comité de pilotage
Brève

Suivi des patients sous AVK : la CSMF réclame un comité de pilotage

20.04.2012

Le suivi des patients sous traitement anticoagulant par les pharmaciens, moyennant un forfait annuel de 40 euros par patient, prévu par la nouvelle convention pharmaceutique, a suscité de vives réactions de la part des syndicats de médecins. Une exception cependant, celle de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), qui s’est prononcée en faveur de ce dispositif, jugeant qu’il intervient dans un cadre conventionnel « et implique un suivi avec une négociation nationale, contrairement aux expérimentations de coopération régionale qui s’imposent via les ARS sans qu’il soit possible d’en discuter le contenu ». Ce syndicat souhaite toutefois la mise en place rapide d’un groupe de pilotage conventionnel interprofessionnel entre pharmaciens et médecins, « afin de définir le contenu et les modalités de cette nouvelle forme de coopération, préciser l’étendue des responsabilités, et mettre en œuvre une traçabilité des décisions ». Le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, revendique une participation de son syndicat à ce dispositif. Il est temps, selon lui, de formaliser au niveau national et conventionnel les coopérations interprofessionnelles « qui existent déjà plus ou moins tacitement entre les médecins et les autres professionnels de santé travaillant ensemble dans l’intérêt des patients ».

Quotipharm.com, le 20/04/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.