Le premier accord-cadre interprofessionnel
Brève

Le premier accord-cadre interprofessionnel

20.04.2012

Les membres de l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) se sont réunis en séance plénière pour voter le premier accord-cadre interprofessionnel. Le texte a été adopté par 31 voix sur 40 par les membres de l’UNPS, et par 15 organisations syndicales de professionnels de santé libéraux sur 26. Parmi les syndicats de pharmaciens, la FSPF a voté pour, tandis que l’USPO s’abstenait. L’UNPF n’a pas pris part au vote. Ce texte conventionnel prévoit notamment la mise en place d’expérimentations sur l’optimisation du parcours de soins des patients, avec une meilleure articulation entre la ville et l’hôpital. Il met également en place une « amélioration des échanges » entre les professionnels de santé et les caisses, avec une meilleure assistance technique de leur part, et des délais de réponse aux professionnels de santé raccourcis. Cet accord signe par ailleurs l’engagement des caisses à participer au financement des cotisations des professionnels de santé dues au titre des revenus d’activité non salariées dans des structures dont le financement inclut leur rémunération. Pour être définitivement adopté, cet accord-cadre doit maintenant être paraphé par l’assurance-maladie et l’UNOCAM (complémentaires). Cette signature devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Quotipharm.com, le 20/04/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires