L’Ordre se réjouit de sa victoire contre PHR
Brève

L’Ordre se réjouit de sa victoire contre PHR

15.02.2012

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) se réjouit d’avoir gagné en première instance dans le procès qui l’opposait au groupe PHR depuis 2009. Condamné à lui verser un euro symbolique de dommages et intérêts, ainsi que 20 000 euros pour la prise en charge des frais de justice, le groupe PHR a été reconnu coupable d’avoir mené des campagnes publicitaires alors que celles-ci ne sont pas autorisées aux groupements de pharmaciens. Pour le CNOP, ce jugement désavoue PHR. « Les juges caractérisent cette publicité dénigrante à l’égard des pharmacies non adhérentes. Le tribunal condamne le fait que cette publicité prend le prétexte d’une information aux patients pour viser à accroître la notoriété du groupement », souligne Isabelle Adenot, présidente du CNOP. L’Ordre se réjouit également de la reconnaissance par le tribunal de sa légitimité en tant que « garant du respect des devoirs professionnels, représentant l’ensemble de la profession ». Il en profite pour rappeler qu’il « continuera sans relâche à valoriser le conseil pharmaceutique dans l’intérêt du patient et non au bénéfice d’intérêts privés, à favoriser une information claire et loyale à destination du consommateur et non à lui préférer une publicité dénigrante et trompeuse ». Le groupe PHR a annoncé son intention de faire appel.

Quotipharm.com, le 15/02/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.