Multaq ne peut plus être prescrit que par les cardiologues
Brève

Multaq ne peut plus être prescrit que par les cardiologues

26.01.2012

Multaq (Sanofi) ne pourra plus désormais être prescrit que par des cardiologues, indique l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). « Il n’est désormais plus possible pour un médecin généraliste de prescrire ou de renouveler un traitement par Multaq, avertit l’AFSSAPS en ligne, en précisant que les patients doivent être adressés à un cardiologue, afin de réévaluer le traitement. » Cet antiarythmique est autorisé dans toute l’Union européenne, et il est disponible en France depuis octobre 2010. Depuis sa commercialisation, il est sous « surveillance renforcée ». Il a en outre fait l’objet d’une réévaluation européenne de son rapport bénéfice/risque après l’observation d’atteintes hépatiques graves et l’arrêt d’un essai clinique en raison de complications cardio-vasculaires. À la suite de cette réévaluation, son usage a été limité en octobre 2011. Il n’est plus remboursé depuis le début de l’année.

Quotipharm.com, le 26/01/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.