Retrait des spécialités contenant du méprobamate
Brève

Retrait des spécialités contenant du méprobamate

11.01.2012

À la suite de la procédure nationale de réévaluation par l’AFSSAPS du rapport bénéfice/risque des spécialités contenant du méprobamate seul, et dans l’attente des conclusions de l’évaluation européenne, l’AFSSAPS a décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché des spécialités orales à base de méprobamate seul à compter du 10 janvier 2012. Aussi, en accord avec l’AFSSAPS, le laboratoire Sanofi-Aventis France (Équanil 250 et 400 mg) et les laboratoires M. Richard (Méprobamate Richard 200 et 400 mg) procèdent au rappel de tous les lots actuellement sur le marché des spécialités orales contenant du méprobamate seul.

Par ailleurs, suite à la demande par Sanofi-Aventis d’arrêt de commercialisation de sa spécialité Mépronizine, comprimé enrobé sécable et à la décision de l’AFSSAPS de retirer l’autorisation de mise sur le marché de cette spécialité pour laquelle le rapport bénéfice/risque est désormais défavorable, Sanofi-Aventis France, en accord avec l’AFSSAPS, procède au rappel de tous les lots non périmés sur le marché de cette spécialité.

QUOTIPHARM.COM, le 11/01/2012
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.