Première année commune - Les propositions du ministère jugées insuffisantes
Brève

Première année communeLes propositions du ministère jugées insuffisantes

19.12.2011
  • FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTE ETUDIANTS ETUDES SUPERIEURS FAC ENSEIGNEMENT  AMPHITHEATRE AMPHI

« UNE ANALYSE carencée et des recommandations maigres. » C’est ainsi que la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) qualifie l’enquête du ministère de l’Enseignement supérieur sur la première année commune aux études de santé (PACES). Les étudiants soulignent que l’analyse du ministère conforte leur propre enquête, en mettant en évidence « la lourdeur des programmes, l’hétérogénéité majeure des calendriers entre les facultés, ainsi que les effectifs trop importants en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
page 2

À la Une Ce qui vous attend en 2020 Abonné

Nouvelles règles du non substituable (NS), TROD angine, substitution des spécialités dites hybrides, ou encore apparition de la dispensation adaptée, de la dispensation sous protocole, et des entretiens pour patients sous anticancéreux oraux… Qu'elles soient d'ordre législatif ou conventionnel, ces modifications annoncent un cru 2020 riche en perspectives ouvrant au pharmacien de nouvelles... Commenter

Partenaires