L’assurance-maladie souhaite encourager la prescription électronique
Brève

L’assurance-maladie souhaite encourager la prescription électronique

01.12.2011

L’assurance-maladie s’engage dans la voie du zéro papier. L’objectif : passer à la prescription médicale électronique à partir de 2014. Dans un premier temps, l’organisme payeur souhaite ne plus avoir à traiter les ordonnances papiers. Elle encourage donc les pharmaciens à scanner les prescriptions et à les collecter sur un CD-Rom. Les trois quarts des pharmacies devraient s’engager dans le dispositif d’ici à la fin de l’année 2012 et l’ensemble des officines début 2013, indique la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM), à l’occasion d’un point presse. L’idée est d’aller plus loin et de supprimer progressivement la gravure sur CD-Rom. Les pharmaciens télétransmettront alors directement les ordonnances. Avec à la clé, un gain de temps et d’argent. En effet, la collecte et le traitement des ordonnances ne coûtent pas moins de 4 millions d’euros chaque année.

Quotipharm.com, le 1/12/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.