Plan de rigueur - Le CNPS demande l’équité
Brève

Plan de rigueurLe CNPS demande l’équité

24.11.2011

LE CENTRE national des professions de santé (CNPS) qui a réélu pour 2 ans le Dr Michel Chassang (CSMF) au poste de président, s’inquiète des conséquences du deuxième plan de rigueur. Le Premier ministre a en effet annoncé que l’objectif national des dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) serait ramené de 2,8 % à 2,5 %. Les 500 millions d’euros d’économies supplémentaires pèseront principalement sur les soins de ville avec un ONDAM de ville ramené à 2,1 % tandis que celui de l’hôpital s...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 16

Partenaires