Pharmacovigilance : les patients pourront signaler les effets indésirables
Brève

Pharmacovigilance : les patients pourront signaler les effets indésirables

15.06.2011

Les patients et les associations de patients sont désormais autorisés à déclarer directement les effets indésirables liés à un médicament, sans passer par un professionnel de santé. Pour l’AFSSAPS, cette ouverture aux patients permet « d’élargir la base de recueil et de détecter des signaux complémentaires de ceux rapportés par les professionnels de santé », dans un souci de « transparence accrue ». Pour faciliter la démarche, l’agence met à disposition des patients sur son site internet un formulaire de déclaration d’effet indésirable, ainsi qu’un guide d’utilisation. Elle recommande également de « se rapprocher d’un médecin ou d’un pharmacien pour la confirmation de l’effet indésirable et la conduite à tenir ».

Quotipharm.com, le 15/06/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Grand débat

Participez au Grand débat national : « le Quotidien » vous donne la parole

À l’occasion du Grand débat national, nehs et le Groupe profession santé (GPS) réunissant « le Quotidien du pharmacien », « le Quotidien du médecin », « le Généraliste », « infirmiers.com », s’associent pour lancer une grande enqu... Commenter

Partenaires