Enquête sur la mention « non substituable »
Brève

Enquête sur la mention « non substituable »

06.06.2011

Constatant la baisse de la substitution du Plavix et de l’Épitomax 25 mg, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a décidé d’enquêter sur les raisons du phénomène. Du 6 au 13 juin, un sondage permettra au syndicat de recenser le nombre d’inscriptions « NS » (non substituable) sur les ordonnances pour lesquelles ces produits sont prescrits. L’UNPF invite les pharmaciens à renvoyer par fax (01 47 04 70 15) ou mail (unpf@unpf.org) leurs observations. À noter, pour chaque médicament les officinaux doivent indiquer le nombre d’ordonnances prescrites en princeps, le nombre de celles prescrites en DCI et celles portant la mention « NS ».

Quotipharm.com, le 06/06/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.