Enquête sur la mention « non substituable »
Brève

Enquête sur la mention « non substituable »

06.06.2011

Constatant la baisse de la substitution du Plavix et de l’Épitomax 25 mg, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a décidé d’enquêter sur les raisons du phénomène. Du 6 au 13 juin, un sondage permettra au syndicat de recenser le nombre d’inscriptions « NS » (non substituable) sur les ordonnances pour lesquelles ces produits sont prescrits. L’UNPF invite les pharmaciens à renvoyer par fax (01 47 04 70 15) ou mail (unpf@unpf.org) leurs observations. À noter, pour chaque médicament les officinaux doivent indiquer le nombre d’ordonnances prescrites en princeps, le nombre de celles prescrites en DCI et celles portant la mention « NS ».

Quotipharm.com, le 06/06/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.