L’Ordre s’alarme d’une « évaporation » des jeunes diplômés
Brève

L’Ordre s’alarme d’une « évaporation » des jeunes diplômés

31.05.2011

Pour la première fois, l’Ordre des pharmaciens a constaté un arrêt de la croissance du nombre global de pharmaciens en 2010. L’effectif a même légèrement baissé (- 0,1 %), avec 73 pharmaciens de moins qu’en 2009, pour un total de 73 259 inscrits. L’instance, qui souligne que cette baisse n’est « pas significative », note cependant que « la légère augmentation du numerus clausus annuel de 2004 ne parvient pas à compenser les sorties du tableau de l’Ordre ». Chez les titulaires d’officine, on observe un recul de 0,77 % des effectifs. Mais pour Isabelle Adenot, présidente du Conseil nationale de l’Ordre, « le plus inquiétant est l’« évaporation » de près de 20 % des jeunes diplômés, qui ne s’inscrivent pas à l’Ordre après avoir obtenu leur diplôme ». « C’est un réel problème, avec une population qui vieillit et des jeunes qui n’entrent pas dans la profession », s’alarme-t-elle. « Nous avons un défi démographique à relever, sous peine de voir la profession se diriger vers des difficultés évidentes », estime-t-elle.

Quotipharm.com, le 31/05/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.