Les vignettes orange remises en cause
Brève

Les vignettes orange remises en cause

31.05.2011

Le Conseil d’État vient d’annuler la baisse du taux de remboursement de 35 à 15 % de certains médicaments. Plus précisément, l’instance a annulé l’article du décret du 5 janvier 2010 créant le taux à 15 % et prévoyant la prise en compte des avis de la Haute Autorité de santé (HAS) antérieurs à la publication de ce décret, explique en substance le ministère de la Santé. Le Conseil d’État a « en conséquence, également annulé les décisions du directeur général de l’UNCAM prises sur cette base pour les laboratoires* ayant déposé un recours », ajoute-t-il. La décision entrera en vigueur le 1er novembre 2011. Mais le ministère prévient d’ores et déjà que « le gouvernement prendra toute disposition pour que la HAS puisse réévaluer les médicaments concernés avant cette échéance ».

* Les laboratoires Expanscience, Negma et Pharma 2000.
Quotipharm.com, le 31/05/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.