Médicaments et parabènes : une mise au point de l’AFSSAPS
Brève

Médicaments et parabènes : une mise au point de l’AFSSAPS

24.05.2011

Dans son édition du 24 mai 2011, le quotidien « Le Monde » évoque les risques potentiels associés à la présence de parabènes dans certains médicaments. Soulignant le fait que ces conservateurs sont sur la voie de l’interdiction (votée par les députés le 3 mai), le quotidien dresse même une liste de 400 produits pharmaceutiques susceptibles d’être retirés du marché.

Rappelant qu’une évaluation menée par ses services est en cours, l’AFSSAPS précise plusieurs éléments d’informations concernant les parabènes dans une note diffusée ce jour. Elle rappelle notamment que les parabènes sont des « conservateurs qui ont pour objectif d’éviter la contamination microbiologique des médicaments (par des champignons ou des micro-organismes) et empêcher la dégradation des principes actifs ce qui diminuerait l’efficacité des médicaments » et qu’« il ne semble pas possible de proposer aujourd’hui des alternatives chimiques ayant un meilleur profil de sécurité et une efficacité de conservation égale aux parabènes ». L’agence souligne également le caractère biologiquement actif des conservateurs qui peut conduire potentiellement à des problèmes de sécurité. L’AFSSAPS s’est intéressée à la question des parabènes dans les médicaments dès 2004, à la suite de la publication d’une étude britannique. Réagissant à cette alerte, l’AFSSAPS s’est attaché à recenser l’ensemble des spécialités pharmaceutiques contenant des parabènes et a identifié 400 spécialités de médicaments contenant des parabènes dont 306 plus particulièrement ciblés car contenant du propylparaben (c’est le parabène le plus utilisé dans les médicaments et suspecté de présenter un risque pour la fertilité). L’analyse de risques de ces médicaments a conduit l’agence à contacter les titulaires de l’autorisation de mise sur le marché pour les inciter à mettre en place une étude ad hoc à réaliser chez l’animal. Le rapport de l’étude en cours est prévu pour novembre 2011. « Pourquoi ne pas publier la liste des médicaments contenant des parabènes ? » A cette question, l’AFSSAPS répond enfin que l’analyse de risque doit tenir compte du type de parabènes, de la population exposée (la population pédiatrique en particulier est à prendre particulièrement en considération) ; de la voie d’administration ; du type de parabènes et de sa concentration. Une liste de produits n’a donc que peu d’intérêt.

Quotipharm.com, le 24/05/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires