Dépistage des risques cardio-vasculaires - Déjà près de 1 000 pharmacies impliquées
Brève

Dépistage des risques cardio-vasculairesDéjà près de 1 000 pharmacies impliquées

23.05.2011

LE COLLECTIF national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) propose aux officinaux, depuis janvier dernier, de mettre en place un dispositif de dépistage des risques cardio-vasculaires pour tous les patients de plus de 35 ans. Près de 1000 pharmacies adhèrent déjà à ce nouveau service, soutenu par la fondation Cœur et artères : « Nous ne devons plus hésiter à parler d’épidémie silencieuse mais ravageuse, et ce désormais dans toutes les parties du monde. Nous ne pouvons que...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléconsultation

À la Une « J'ai testé la téléconsultation » Abonné

Officiellement entrée à l'officine depuis le 6 décembre dernier, la téléconsultation s'impose comme un nouveau modèle de prise en charge du patient. Quelques pharmaciens pionniers n'ont pas hésité à s'emparer immédiatement de cette innovation, la déclinant pour certains en cabine high-tech et pour d'autres dans une version plus light. Dans tous les cas, ces initiatives visent déjà à remédier aux... 1

Partenaires