Les pharmaciens de l’Hérault en lutte contre la mention « Non Substituable »
Brève

Les pharmaciens de l’Hérault en lutte contre la mention « Non Substituable »

09.05.2011

Le syndicat des pharmaciens de l’Hérault part en guerre pour sauver la substitution générique. Rappelant, dans un communiqué, qu’en dix ans d’implication les officinaux ont permis à l’assurance-maladie d’économiser 2,4 milliards d’euros, le syndicat souhaite aujourd’hui réagir à la baisse brutale de la substitution qui pénalise, selon lui, les pharmaciens de l’Hérault. Du 9 au 15 mai, les officinaux du département adresseront à l’assurance-maladie, par fax, courriels, ou courriers, toutes les ordonnances portant la mention « Non Substituable » (NS), et proposeront aux parlementaires un amendement qui instaure la suppression de la franchise de 0,50 euro par boîte pour les médicaments génériques.

Quotipharm.com, le 09/05/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires