Le marché des transactions redémarre lentement
Brève

Le marché des transactions redémarre lentement

29.03.2011

L’année 2010 a été moins mauvaise que prévu pour le marché des transactions d’officines : malgré la crise qui frappe la profession, les prix ont peu baissé, et le nombre des cessions a même donné quelques signes de reprise. Mais, comme le souligne la société Interfimo qui a présenté sa dernière enquête statistique à Pharmagora, beaucoup de pharmacies restent encore trop chères par rapport à leur rentabilité.

Le prix de vente moyen, pour l’ensemble du territoire, s’est élevé à 86 % du chiffre d’affaires TTC en 2010 (en légère baise de 2 % par rapport à 2009), dans un marché où le nombre global des transactions a, quant à lui, très légèrement progressé : 1 090 cessions de fonds (soit 2 % de plus qu’en 2009), auxquelles s’ajoutent les cessions de parts sociales. Au total, plus de 1 400 officines ont ainsi changé de mains. Pour les analystes d’Interfimo, cette relative animation du marché tient surtout au nombre de départs à la retraite de titulaires, qui a augmenté de 4,5 % en 2010, et qui devrait continuer d’augmenter dans les prochaines années.

Ce prix de cession moyen de 86 % sur la France entière masque cependant de fortes disparités : régionales, selon la taille et selon le type d’officine. Vous pourrez lire l’analyse complète du marché des transactions en 2010 dans l’édition du « Quotidien du pharmacien » du jeudi 31 mars.

Quotipharm.com, le 29/03/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires