Prise en charge des victimes du Mediator - Les patients s’impatientent
Brève

Prise en charge des victimes du MediatorLes patients s’impatientent

28.03.2011

LE COLLECTIF interassociatif sur la santé (CISS) et l’UFC-Que Choisir dénoncent la lenteur du comité de suivi du Mediator. Après cinq réunions de cette instance, les conditions financières d’accès à la prise en charge clinique ne sont toujours pas disponibles estiment les associations d’usagers. L’information sur la prise en charge juridique n’est toujours pas finalisée alors qu’un document a été proposé par les associations depuis près d’un mois. Enfin, la création du Fonds d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires