Le rapport Debré-Even propose de ne plus rembourser 40 % des médicaments
Brève

Le rapport Debré-Even propose de ne plus rembourser 40 % des médicaments

17.03.2011

Bernard Debré et Philippe Even viennent de remettre leur rapport sur « la refonte du système français de contrôle de l’efficacité et de la sécurité des médicaments » à Nicolas Sarkozy. Les deux professeurs de médecine tirent à boulet rouge sur l’ensemble du système sanitaire. À commencer, bien sûr, par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) qu’ils décrivent comme un « Meccano incompréhensible », et « des structures entrecroisées, cloisonnées communiquant mal ou pas du tout ». La Haute Autorité de santé (HAS) n’est pas épargnée. Pour eux, elle rassemble « tous les défauts d’une grande administration » et présente « une lenteur confinant à l’immobilisme ». Et de se demander carrément « à quoi elle a pu servir ».

Le rapport Debré-Even s’en prend également à la Pharmacopée française, la jugeant composée « d’une majorité de médicaments inutiles ». Aussi, préconise-t-il de supprimer purement et simplement le remboursement de 40 % des médicaments inscrits.

Quotipharm.com, le 17/03/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Laits infantiles contaminés : les pharmaciens ont fait le job, selon l’USPO

Selon Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), les titulaires ont, en majorité, très bien géré la crise des laits contaminés. De même, la profession a parfaitement joué son rôle dans... 9

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.