Régime général - Décélération des dépenses de médicaments
Brève

Régime généralDécélération des dépenses de médicaments

03.02.2011

LE TAUX D’ÉVOLUTION des dépenses de soins de ville est estimé à + 2,6 % sur l’ensemble de l’année 2010, indiquent les dernières statistiques de l’Assurance-maladie. Ces dépenses sont marquées par une stabilité des remboursements d’honoraires médicaux et dentaires (+0,1 %) et une croissance modérée des dépenses de médicaments : 2,3 % (dont 1,4 % pour les seuls médicaments délivrés en officine, contre 2,5 % en 2009). Cette décélération se retrouve sur les volumes (+3,3 % en 2010 contre +4,2...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires