Retrait d’un lot de morphine Aguettant 10 mg/ml, solution injectable
Brève

Retrait d’un lot de morphine Aguettant 10 mg/ml, solution injectable

05.01.2011

L’Afssaps a été informée par les laboratoires Aguettant de la présence d’une ampoule d’atropine 0,25 mg/ml retrouvée dans une boîte d’ampoules de morphine au sein d’un établissement hospitalier. Le lot de morphine concerné (n° 420254400, 10 mg/ml, solution injectable, 1 ml B/10, date de péremption 08/2013) a été distribué dans des pharmacies d’hôpital et de ville. Des investigations sont en cours pour identifier l’origine de cette anomalie. Le laboratoire Aguettant, en accord avec l’Afssaps, procède au retrait de ce lot de morphine.

Le retrait porte sur environ 18 000 boîtes contenant chacune 10 ampoules distribuées à des pharmacies hospitalières (360 boîtes environ) ainsi qu’à des pharmacies d’officine (17 500 boîtes).

L’Afssaps appelle à la vigilance les médecins et les infirmières libérales susceptibles d’administrer une ampoule de morphine provenant d’une pharmacie de ville et recommande de vérifier l’étiquetage et le numéro de lot de l’ampoule avant de l’administrer et de rapporter à la pharmacie d’officine les ampoules du lot de morphine n° 420254400 (10 mg/ml, solution injectable, date de péremption 08/2013) faisant l’objet du retrait.

QUOTIPHARM.COM, le 05/01/2011
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires