Mediator : Sarkozy demande la transparence la plus totale
Brève

Mediator : Sarkozy demande la transparence la plus totale

22.12.2010

Le président Nicolas Sarkozy a demandé « la transparence la plus totale » sur l’affaire du Mediator lors du Conseil des ministres mercredi. « Nous avons vis-à-vis de nos concitoyens un impératif de protection », a déclaré le chef de l’État, en réaffirmant sa détermination à ce que toutes les conséquences soient tirées de ce dossier. « Notre pays a construit depuis vingt ans un système d’agence sanitaire qui participe à cette protection. S’il s’avère qu’il y a des failles dans ce système, notamment sur le champ de la pharmacovigilance, elles seront corrigées », a souligné Nicolas Sarkozy. « Le président attend, à l’issue des travaux de l’IGAS (inspection générale des affaires sociales) et de la mission parlementaire qui vient d’être créée sur le sujet, des positions et des propositions claires, opérationnelles, pour resserrer les liens entre les différents acteurs de la chaîne sanitaire, pour sécuriser davantage le rôle des experts, pour améliorer les échanges d’informations entre les pays européens, sur la pharmacovigilance et renforcer naturellement l’information des patients », a indiqué le porte-parole du gouvernement, François Baroin.

Quotipharm.com, le 22/12/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires