Alerte sanitaire sur un produit vendu sur Internet
Brève

Alerte sanitaire sur un produit vendu sur Internet

01.12.2010

Les autorités sanitaires françaises avertissent des risques que peut occasionner l’ingestion de comprimés Anabol Tablets, vendus sur internet, pouvant également être commercialisés illégalement en France, dans lesquels un médicament à risques cardiaques retiré du marché a été décelé. La Direction générale de la Santé et l’agence des produits de santé (AFSSAPS) conseillent aux personnes qui en auraient absorbé de consulter rapidement leur médecin pour un examen de contrôle. L’étiquetage de ce produit, illégal en France, mentionne la présence d’un anabolisant (méthandienone) et le nom d’un fabricant, The British Dispensary (LP) Co Ltd, situé en Thaïlande ; mais c’est de la sibutramine qui a en fait été détectée dans ces comprimés.

La sibutramine, principe actif du Sibutral, qui était prescrit contre l’obésité, a été retirée du marché en février 2010, en raison d’un risque élevé de complications cardio-vasculaires graves, notamment une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, pouvant conduire au décès, rappellent les autorités sanitaires. « Le résultat des analyses pratiquées par les laboratoires mandatés indique par ailleurs l’absence de méthandienone et la présence de sibutramine. La composition quantitative en sibutramine de ce produit n’est pour l’instant pas connue et doit être déterminée par les laboratoires de contrôle de l’AFSSAPS », précisent-elles.

L’AFSSAPS rappelle que, « en France, la vente de médicaments est uniquement autorisée dans les pharmacies, dont le circuit de distribution est contrôlé. Il est ainsi fermement déconseillé d’acheter des médicaments sur internet ». À ne pas manquer, dans l’édition de jeudi 2 décembre, l’enquête du « Quotidien du pharmacien » sur le thème « Médicaments et Internet : dérapages sur la toile ».

Quotipharm.com, le 01/12/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires