Alerte sanitaire sur un produit vendu sur Internet
Brève

Alerte sanitaire sur un produit vendu sur Internet

01.12.2010

Les autorités sanitaires françaises avertissent des risques que peut occasionner l’ingestion de comprimés Anabol Tablets, vendus sur internet, pouvant également être commercialisés illégalement en France, dans lesquels un médicament à risques cardiaques retiré du marché a été décelé. La Direction générale de la Santé et l’agence des produits de santé (AFSSAPS) conseillent aux personnes qui en auraient absorbé de consulter rapidement leur médecin pour un examen de contrôle. L’étiquetage de ce produit, illégal en France, mentionne la présence d’un anabolisant (méthandienone) et le nom d’un fabricant, The British Dispensary (LP) Co Ltd, situé en Thaïlande ; mais c’est de la sibutramine qui a en fait été détectée dans ces comprimés.

La sibutramine, principe actif du Sibutral, qui était prescrit contre l’obésité, a été retirée du marché en février 2010, en raison d’un risque élevé de complications cardio-vasculaires graves, notamment une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, pouvant conduire au décès, rappellent les autorités sanitaires. « Le résultat des analyses pratiquées par les laboratoires mandatés indique par ailleurs l’absence de méthandienone et la présence de sibutramine. La composition quantitative en sibutramine de ce produit n’est pour l’instant pas connue et doit être déterminée par les laboratoires de contrôle de l’AFSSAPS », précisent-elles.

L’AFSSAPS rappelle que, « en France, la vente de médicaments est uniquement autorisée dans les pharmacies, dont le circuit de distribution est contrôlé. Il est ainsi fermement déconseillé d’acheter des médicaments sur internet ». À ne pas manquer, dans l’édition de jeudi 2 décembre, l’enquête du « Quotidien du pharmacien » sur le thème « Médicaments et Internet : dérapages sur la toile ».

Quotipharm.com, le 01/12/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.