Vague de perquisitions dans les officines
Brève

Vague de perquisitions dans les officines

05.11.2010

À Strasbourg, Nîmes, Amiens ou encore Paris, une vingtaine de grosses officines réparties sur tout le territoire ont reçu ces dernières semaines la visite de brigades d’intervention informatique (BII). Les perquisitions, réalisées sur commission rogatoire, sont menées à la fois dans les pharmacies et aux domiciles des titulaires. Des logiciels « voyous » favorisant l’évasion fiscale seraient la cause de cette immense traque. L’importance des moyens mis en œuvre suscite rumeurs et inquiétudes.

Quotipharm.com, le 05/11/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.