Du nouveau dans la bithérapie orale du diabète de type 2
Brève

Du nouveau dans la bithérapie orale du diabète de type 2

16.09.2010

Les diabétiques de type 2 disposent désormais d’un troisième inhibiteur de la dipeptidylpeptidase-4. Onglyza 5 mg (saxagliptine) augmente de deux à trois fois la production de glucagon-like peptide-1 (GLP-1) endogène. Des études cliniques ont permis d’établir son efficacité sur les trois paramètres de la glycémie que sont le taux d’HbA1C, la glycémie à jeun et la glycémie post-prandiale, et ce en association avec la metformine, un sulfamide ou une glitazone. Elle est indiquée en bithérapie pour améliorer le contrôle glycémique. La posologie est simple : un comprimé par jour à n’importe quel moment de la journée.

Quotipharm.com, le 16/09/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires