VIH : un gel microbicide protège les femmes
Brève

VIH : un gel microbicide protège les femmes

20.07.2010

Un gel microbicide, contenant du ténofovir à hauteur de 1%, réduit de moitié le risque d’infection au VIH par rapport à un gel sans substance active. C’est le résultat d’une étude menée depuis 2007 et rendue publique à la conférence internationale sur le SIDA, qui se tient à Vienne. L’essai a été mené auprès de 445 femmes d’Afrique du Sud, séronégatives et à haut risque d’être contaminées par le VIH. Suivies pendant 30 mois, elles devaient utiliser une dose de gel environ 12 heures avant une relation sexuelle et une seconde dans les 12 heures après. L’incidence du VIH a été de 54% plus basse chez les femmes qui faisaient une bonne utilisation du gel, de 38% chez celles qui l’utilisaient moyennement et de 28% chez celles qui l’utilisaient mal. Est en moyenne une réduction de l’incidence de 39%. Il n’y a pas eu d’effets indésirables ni, chez les femmes infectées, de signe de résistance au ténofovir. À noter cependant, ce gel semblait moins efficace au bout de 18 mois. Les résultats doivent être encore validés dans une troisième phase de l’étude, qui concerne plus de 4000 femmes. Selon les responsables de l’étude, ce gel pourrait remplir un manque important dans la prévention contre le VIH, spécialement pour les femmes non habituées à une monogamie mutuelle ou l’usage du préservatif. Au cours de vingt années de recherche sur le produit, aucun des onze essais de six gels candidats n’avait démontré une protection contre l’infection.

QUOTIPHARM.COM, LE 20/07/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.