L’AFD veut une position rapide des autorités sur Avandia
Brève

L’AFD veut une position rapide des autorités sur Avandia

20.07.2010

L’Association française des diabétiques (AFD) demande aux autorités sanitaires de « se prononcer clairement et rapidement » sur les risques éventuels encourus par les patients sous rosiglitazone. Cette molécule du laboratoire Glaxo Smith-Kline, commercialisée sous les appellations Avandia et Avandamet, est de nouveau sur la sellette. Deux études soulignent le risque cardiovasculaire accru pour les patients, avec une surmortalité par attaque cérébrale et infarctus du myocarde. L’agence du médicament américaine, la FDA, doit bientôt trancher ce dossier. Des experts ont récemment prôné, en majorité, le maintien de la molécule sur le marché, assorti d’une mise en garde renforcée des patients. Ils sont plus de 200 000 diabétiques à prendre ce médicament en France. Dans l’attente de la décision finale des autorités sanitaires, l’AFD recommande de contacter son médecin traitant ou son diabétologue afin d’évaluer avec lui le bénéfice-risque du médicament, au regard de chaque situation individuelle.

QUOTIPHARM.COM, LE 20/07/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.