Claude Castells élu président de la Chambre syndicale de la répartition
Brève

Claude Castells élu président de la Chambre syndicale de la répartition

17.06.2010

Claude Castells, président du directoire de l’OCP, vient d’être élu président de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique, succédant à Yves Kerouédan dont le mandat est arrivé à son terme. Dans ses nouvelles fonctions, Claude Castells s’appuiera sur un bureau composé d’Olivier Féray, vice-président, d’Yves Kerouédan, trésorier et de Daniel Galas, secrétaire. En quittant ses fonctions après un peu plus de deux années de présidence, Yves Kerouédan s’est déclaré « satisfait du travail accompli : les répartiteurs pharmaceutiques sont reconnus par les pouvoirs publics comme des acteurs fiables et des interlocuteurs de confiance. J’ai pu également constater que le ministère de la santé avait conscience de la fragilisation de notre économie ». Pour sa part, Claude Castells a exprimé sa volonté de « poursuivre le travail initié par ses prédécesseurs et sa volonté d’engager les évolutions que la profession appelle de ses vœux : mode de rémunération, sécurisation de la chaîne, réaffirmation du rôle d’acteur de santé publique attaché au statut de grossiste-répartiteur ».

Claude Castells est pharmacien. Il a fait toute sa carrière au sein de l’OCP. Il y est entré en 1976 comme cadre commercial, a été directeur de plusieurs établissements. C’est en 1993 qu’il prend la direction de l’OCP, d’abord comme directeur général puis comme président du directoire. Outre ces fonctions, il est membre du comité exécutif du groupe CELESIO et directeur régional ouest Europe de ce groupe.

Quotipharm.com, le 17/06/10
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.