1 500 officines pourraient disparaître d’ici à 2015
Brève

1 500 officines pourraient disparaître d’ici à 2015

13.04.2010

1 500 officines pourraient disparaître dans les cinq prochaines années, selon le Laboratoire de recherches de la société Celtipharm. Sont particulièrement menacées, les pharmacies situées dans les zones économiques fragiles et celles confrontées à la désertification médicale. Il faut dire que la situation économique des officines est délicate, comme l’indique le baromètre 2010 sur les trésoreries réalisé par Celtipharm et la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Au 31 décembre 2009, près d’une pharmacie sur deux était dans le rouge, contre un peu plus d’un tiers l’année précédente. Plus grave, commentent les auteurs de l’enquête, 15 % des officines ont un exercice déficitaire sur 2009, contre 11 % en 2008.

Quotipharm.com, le 13/04/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.