Accord d’envergure entre le Groupe PHR et Welcoop Pharma
Brève

Accord d’envergure entre le Groupe PHR et Welcoop Pharma

25.02.2010

Welcoop Pharma, filiale du Groupe Welcoop détentrice d’un important back-office à destination des pharmaciens, et le groupe PHR, qui réunit plus de 2 600 pharmaciens (Groupement PHR Référence et enseignes Viadys et Pharma Référence), annoncent aujourd’hui avoir signé un accord d’envergure portant sur les services aux pharmaciens. De nouveaux développements informatiques entre le Groupe PHR et Pharmagest Inter@ctive sont ainsi prévus dans le cadre de l’aide à la mise en œuvre de la Loi HPST, ainsi que sur 4 prestations officinales : la parapharmacie (Marque Verte), les médicaments d’import (Pharma Lab), le maintien à domicile (D, Medica) et les génériques (Laboratoires CristerS). Ce sont donc les 4 autres filiales de Welcoop Pharma en charge de ces services qui apporteront aux pharmaciens PHR leur savoir-faire et leur expertise.

À l’issue de cette signature, Thierry Chapusot, Président du Conseil d’administration de Welcoop Pharma, s’est déclaré pleinement satisfait : « Il était important pour nous d’entretenir des partenariats forts avec le groupement qui investit le plus en matière d’aide au point de vente, ce qui sera très important dans le cadre de la loi HPST ». De son côté, Lucien Bennatan, Président de PHR, tout en démentant avec vigueur les rumeurs de vente de son groupe à Welcoop, s’est également félicité de l’accord signé qui permettra, explique-t-il, « aux adhérents de PHR d’obtenir un excellent rapport qualité-prix sur 4 lignes importantes de produits (...) ».

Quotipharm.com, le 25/02/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.