H1N1 : l’OMS ne lève pas encore la garde
Brève

H1N1 : l’OMS ne lève pas encore la garde

24.02.2010

Suivant l’avis de son comité d’urgence, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime aujourd’hui qu’il est trop tôt pour annoncer que le pic de grippe H1N1 est passé dans le monde. Margaret Chan, sa directrice générale, a ainsi décidé « qu’il était opportun aujourd’hui de ne pas faire de changement dans l’actuelle phase pandémique ». Ses recommandations pour la gestion du H1N1 sont donc toujours valables.

Les 15 experts du comité d’urgence de l’OMS, réunis mardi, ont en effet considéré qu’il serait prématuré de conclure que « toutes les parties du monde ont connu un pic de transmission de la grippe pandémique H1N1 ». Ils observent à la fois des preuves d’un déclin ou d’une faible activité de la pandémie dans de nombreux pays et, de nouveaux foyers de transmission en Afrique de l’Ouest. Il existe par ailleurs des incertitudes sur l’apparition de nouvelles vagues d’activité généralisée et un besoin de ne pas saper les préparations des pays, a insisté Margaret Chan.

Au terme de la campagne de vaccination qui s’est déroulée en France, l’Académie nationale de médecine considère qu’une « meilleure concertation entre les autorités sanitaires, les comités d’experts, l’industrie pharmaceutique, les sociétés savantes et les praticiens est indispensable et elle souhaiterait être associée à l’évaluation de cette vaccination. »

Quotipharm.com, le 24/02/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires