L’USPO réitère son opposition à l’ouverture du capital
Brève

L’USPO réitère son opposition à l’ouverture du capital

04.02.2010

Gilles Bonnefond n’en démord pas : il reste farouchement opposé à l’ouverture du capital des officines à des non-pharmaciens, comme le suggère le rapport Longuet remis récemment au secrétaire d’État chargé des PME, Hervé Novelli. Lors d’un point presse, le président délégué de l’USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine) explique que, contrairement à d’autres professions libérales, les officinaux n’ont pas besoin de capitaux extérieurs pour développer leur exercice. De plus, l’arrivée de ces capitaux risque de tirer la valeur des fonds vers le haut, repoussant encore davantage la possibilité pour les jeunes de s’installer. Enfin, Gilles Bonnefond craint également que cette mesure bouleverse le maillage des officines. En effet, il y a fort à parier que les investissements s’effectuent dans les pharmacies les plus rentables.

Quotipharm.com, le 04/02/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.