Vaccin grippe A en ville : les médecins veulent utiliser le réseau officinal
Brève

Vaccin grippe A en ville : les médecins veulent utiliser le réseau officinal

07.01.2010

La ministre de la santé a réuni ce jour les représentants des médecins libéraux afin de préciser les modalités du projet de mise en place de la vaccination en ville contre la grippe H1N1 qui doit commencer la semaine prochaine. Au terme de cette réunion, plusieurs divergences sensibles sont apparues. Pour le président de la CSMF, principal syndicat de médecins libéraux, trois problèmes restent en effet à résoudre. L’acheminement des vaccins dans les cabinets est le premier d’entre eux : « on nous propose d’aller chercher les vaccins dans les centres de vaccination, déplore Michel Chassang. Il faudrait absolument utiliser le réseau des pharmacies ». Un autre obstacle est constitué, selon lui, par les formalités administratives dont ne veulent pas les médecins. « Il n’est pas question d’accepter de ne pas vacciner les gens qui n’ont pas de bon de vaccination ». De même, déclare le représentant des médecins, il est hors de question d’accepter des formalités supplémentaires. Enfin, la rémunération proposée « frise le ridicule », estime Michel Chassang qui milite pour un paiement forfaitaire par vaccination effectuée quelles que soient les conditions. Pour l’heure, la rémunération envisagée s’élèverait à 6,66 euros par vaccination réalisée en dehors de toute consultation.

Quotipharm.com, le 07/01/2010
Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires