Un décès après ingestion de tricholome équestre
Brève

Un décès après ingestion de tricholome équestre

11.12.2009

Les directions générales de la Santé (DGS) et de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) nous informent de l’existence de deux cas d’atteinte musculaire, dont un décès, imputés à l’ingestion de tricholome équestre. Ces accidents, signalés le 7 décembre en Haute-Garonne, ont concerné deux personnes qui avaient consommé pendant plusieurs jours consécutifs une quantité estimée à plus de 150 g/jour, de ce champignon frais qu’ils avaient cuit. Les champignons avaient été cueillis le 28 novembre 2009 à Lacanau. Le tricholome équestre « souvent présenté comme comestible par la plupart des ouvrages sur le sujet peut, en réalité, s’avérer dangereux, notamment en cas de consommation sur plusieurs jours consécutifs, sous forme fraîche ou en conserve », ont rappelé la DGS et la DGCCRF. La vente et l’importation de ce champignon sont interdites en France depuis 2005 et sa consommation est déconseillée. Le tricholome équestre, qui pousse à proximité de pins maritimes de variété Pinus Pinaster surtout présents sur le littoral atlantique, est essentiellement cueilli et consommé dans le Sud-Ouest. Mais on peut le retrouver dans toutes les régions françaises. Le délai d’apparition des signes varie de 24 à 72 heures après la dernière consommation. Les premiers signes associent « une fatigabilité musculaire anormale, des douleurs musculaires prédominant au niveau des hanches et des épaules ainsi que des sueurs sans fièvre ». Les troubles digestifs sont mineurs voire absents. Chaque année, un millier d’intoxications dues aux champignons sont signalées en France.

Quotipharm.com, le11/12/2009
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.