Le pic de la première vague de grippe A(H1N1) s’approche en France
Brève

Le pic de la première vague de grippe A(H1N1) s’approche en France

10.12.2009

Le pic de l’épidémie de grippe A(H1N1) s’approche en France métropolitaine mais d’autres vagues, peut-être plus redoutables, pourraient intervenir d’ici à la fin de l’hiver, selon la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Lors d’une conférence de presse commune avec le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, la ministre a noté une stabilisation de l’épidémie, mais hétérogène. Ainsi, une baisse de l’activité grippale a été constatée notamment en Ile-de-France, alors qu’elle progresse dans d’autres régions. Au total, les consultations pour grippe sont passées pendant la semaine du 30 novembre au 6 décembre à 851 000, contre 862 000 en données consolidées la semaine précédente. « Il est très possible que nous approchions du pic de la première vague en Europe, et donc en Métropole, a dit la ministre. Les spécialistes nous avaient annoncé ce pic pour le 15 décembre, ils avaient vu juste ». Cependant, il est difficile selon elle de savoir si une véritable décrue va s’amorcer ou si on va rester sur un « plateau », la saison hivernale étant favorable au virus. En outre « les pandémies grippales se déroulent le plus souvent en plusieurs vagues, d’ampleur variable, les dernières étant en général plus virulentes que les premières », a rappelé la ministre, insistant sur la nécessité de se faire rapidement vacciner.

À la date du 6 décembre, le virus avait fait 126 morts en Métropole (16 % sans facteurs de risque), dont 34 au cours de la semaine dernière. 62 nouveaux cas graves (630 au total) ont été hospitalisés. Depuis le mois d’août, 4 millions de personnes ont été infectées par le virus. Selon Brice Hortefeux, « nous allons dépasser les 2,5 millions de personnes protégées, dont 2 millions en centres de vaccination, plus de 400 000 personnels de santé et un peu plus de 100 000 collégiens et lycéens ». Six millions de bons ont été émis cette semaine à destination des enfants de maternelles et de primaire.

Côté vaccins, les livraisons s’accélèrent. GSK, par exemple, outre les 9 millions de doses déjà fournies, devrait livrer à partir de la fin de la semaine entre 1,5 et 2 millions de doses par semaine (et ce jusqu’à la fin de l’année). Ces nouveaux arrivages devraient permettre de commencer à vacciner ceux qui arrivent en fin de la liste des priorités, c’est-à-dire les plus de 18 ans sans facteurs de risque (soit près de 40 millionsde personnes). Didier Houssin, directeur général de la Santé, a précisé qu’on commencerait par les plus jeunes, qui sont « les plus menacés ».

Quotipharm.com, le 10/12/09
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.